image article inauguration rue robert Doron Paris Nord Moto

Changement du nom de la rue de Bruxelles

Retrouvez les articles de presse sur l'inauguration de la nouvelle  Rue Robert Doron qui remplacera l'ancienne rue de Bruxelles à Aulnay-Sous-Bois

Hommage à Robert Doron

Hommage : disparition de Robert Doron Parfois on dit qu'il ne se passe pas grand chose en aout, mais il y a des infos que l'on aimerait pas avoir. Robert Doron n'est pas forcement connu du grand public, sauf si vous êtes clients de sa concession multimarques de l'est parisien. Passionné, il s'est tué à Magny-cours, dimanche lors de la première manche d'une course Promosport senior, catégorie dont il était un des piliers au sein du championnat FFM Promosport réservé aux motos de série. Agé de 66 ans, Robert Doron était toujours engagé dans des courses comme le Bol Classic et avait réussi comme chef d'entreprise en partant d'un petit garage au sous-sol de son pavillon de banlieue. Paris Nord Moto à Aulnay-sous-Bois est l'un des plus important de la région parisienne avec pas moins d'une douzaine de marques représentées. Il était également fondateur de la branche deux -roues du CNPA, qui regroupe les professionnels de la distribution et de la formation automobile.

Article Moto Services

Accident tragique à Magny-Cours Le petit monde de la moto est en deuil après l’annonce du décès à l’âge de 66 ans de Rober Doron, pilote et concessionnaire passionné suite à une chute ce dimanche, alors qu’il prenait le départ de la première course de la Promo Senior lors de la Coupe de France Promosport. De nombreux pilotes et personnalités du milieu ont rendu hommage à ce passionné sur les réseaux sociaux, notamment Kenny Foray, pilote BMW ou encore Grégory Leblanc, vainqueur des 24 Heures du Mans moto 2016. Passionné inconditionnel Patron de la concession Paris Nord Moto à Aulnay-sous-bois (93), Robert Doron était également pilote en compétition et l’on avait notamment pu le voir courir en Promosport, WERC ou encore en Moto Tour. Très apprécié des différents acteurs du milieu, l’homme de 66 ans était décrit comme sympathique et passionné, toujours à l’écoute de ses clients et infatigable défenseur du sport moto dans son intégralité. Eric de Seynes, Executive Officer Yamaha le décrit d’ailleurs à juste titre comme l’un des « Grands messieurs de la moto en France ».

Article TF1

« Aujourd’hui est un bien triste jour pour la moto. Robert Doron, Bob, ne s’est pas relevé de l’accident dans lequel il a été impliqué au départ de sa course à Magny-cours ce matin. Bob était un ami de la moto, un vrai, un pur, un sincère. Comme beaucoup d’autres, j’ai eu ce privilège de partager des moments forts avec Bob, de nouer une amitié simple et précieuse. Notre passion commune était un ciment formidable et le fait que Paris Nord Moto ne distribue pas Yamaha rendait nos échanges directs, sans fioritures, bruts de sincérité. On a partagé de nombreuses idées, certains projets, on n’était pas pressés. On avait le temps, la vie devant nous, avec cette passion qui porte toujours autant… Nous aurions du faire le Moto Tour ensemble en 2009, sur des 900 Bol d’or préparées par Branquard mais je suis revenu chez Yamaha… Nous partagions des idées sur la distribution de demain, le service à apporter au client.. Robert était un compétiteur, un homme de parole, de projets. . Un vrai bâtisseur, qui emmenait les marques qui lui faisaient confiance, mais aussi un meneur hors pair, toujours attentif aux hommes. Il était dénicheur de talents, un homme recommandé par Robert était nécessairement un talent en puissance. . J’ai appliqué et cela a toujours fonctionné. Robert faisait et fera toujours partie des Grands monsieurs de la moto en France. Il a tant fait pour elle que sa réussite professionnelle n’était qu’un juste retour de son implication, de son investissement personnel pour la moto. Aujourd’hui le monde de la moto perd un de ses grands hommes, comme beaucoup je perds un ami. Mes pensées les plus affectueuses se tournent évidemment vers sa famille et ses nombreux amis dans ce jour, décidément bien triste… »

hommage Eric De Seynes

Date de publication : 20 mars 2018

Scroll Up